Optimisation pour les netbooks

Cette section s'adresse aux heureux (?) posseseurs de “netbooks” , l'ordi qui tient dans la main … tient dans la main… [troll:off].
Les performances de ces netbooks peuvent être largement optimisées par de multiples astuces. Nous allons en décrire quelques unes ici. Tous ces conseils sont indépendants, piochez et choisissez ce que vous voulez. Merci à Kookaburra et Huhu pour les tutoriels publiés sur le forum de CrunchBangLinux-fr.

L'interface

Les netbooks ont l'énorme avantage d'être petits, et c'est aussi un problème de taille… la taille de l'écran. Le but de cette section est de vous faire gagner de la place sur votre bureau de deux façons: soit en éliminant la barre de tâche (le panel) et en réduisant l'affichage de conky, soit en transformant openbox en 'tiling-like', à la manière d'awesome.

Libérer le bureau

sources : rendu "sans Panel" par Kookaburra. Excepté la partie sur AdeskBar, cette application n'étant plus maintenue. Le but de cette section est de “vider” le bureau. Pour cela, nous allons modifier certains fichiers de configuration.

tint2

La première chose à faire pour libérer de l'espace est de masquer tint2; menu>préférences>configurer tint2>éditer le fichier de configuration, ou dans un terminal:

gedit ~/.config/tint2/tint2rc

Une fois votre fichier ouvert, repérer la section “Panel Autohide” et changer “autohide = 0” par “autohide = 1” pour enclencher l'option de masquage, puis “autohide_height = 6” par “autohide_height = 0” pour faire disparaitre complètement tint2; il réapparaitra au survol du pointeur de la souris.
la photo avant-après:

conky

Il vous reste maintenant à configurer votre conky afin qu'il soit plus “discret”, pour ce faire, nous allons utiliser une configuration dite ”en-ligne”, je vous livre ici un conkyrc distillé par Kookaburra: Sauvegarder son conkyrc:

mv ~/.conkyrc ~/.conkyrc.bak

Editer le conkyrc:

gedit ~/.conkyrc

il doit être vide, coller ce qui suit dedans en l'adaptant à votre système:

#avoid flicker
double_buffer yes

#own window to run simultanious 2 or more conkys
own_window yes
own_window_transparent no
own_window_class Conky
own_window_type desktop
own_window_hints undecorate,sticky,skip_taskbar,skip_pager 

#borders
draw_borders no
border_margin 3

#shades
draw_shades no

#position
gap_x 0 
gap_y 3
alignment top_left

#behaviour
update_interval 1

#colors
color2  lightslategray
color1  white
own_window_colour #222222

#font
use_xft yes
xftfont monospace:pixelsize=10

#to prevent window from moving
use_spacer none

#edit to fit your screen resolution
minimum_size 1368 0


TEXT
     ${color2}${exec date +'%a %d/%m/%Y'}     ${color1}Bureau ${color2}${desktop} ${desktop_name}     ${color1}Processus ${color2}$running_processes/$processes(${loadavg 1}) ${color1}CPU ${color2}${freq_g cpu0}GHz(${cpu cpu0}%) ${execi 1 cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor} ${acpitemp}°C ${color1}RAM${color2} $mem($memperc%) ${color1}Ventilation ${color2}${execi 1 sensors | grep "fan1" | awk '{print $2}'}rpm ${color1}Volume ${color2}${execi 1 amixer get Master | grep "Mono:" | awk '{print $4}' | grep -oE "[[:digit:]]{1,}"}% ${color3}${color1}Luminosité ${color2}${execi 1 cat /sys/class/backlight/psblvds/actual_brightness}% ${color1}WIFI ${color2}${wireless_link_qual_perc wlan0}%(${wireless_bitrate wlan0} ${wireless_essid wlan0}) ${color1}Batterie ${color2}${execi 1 acpi -b | grep "Battery" | awk '{print $5}' | cut -c 1-2}h${execi 1 acpi -b | grep "Battery" | awk '{print $5}' | cut -c 4-5}m($battery_short)

Vous pouvez désormais profiter pleinement de votre fond d'écran et avoir un bureau complètement libre. Si vous voulez avoir un conky toujours visible, il faut modifier votre configuration openbox; le plus simple avec obconf: menu>préférences>configurer openbox>outil de configuration . Dans la section “marges” selectionner le nombre de pixels necessaires en haut de l'écran (pour l'exemple, 18 pixels suffisent).

les fenêtres

Pour avoir accès aux fenêtres ouvertes sur tous les bureaux, nous allons modifier le fichier ~/.config/openbox/rc.xml:

gedit ~/.config/openbox/rc.xml

Repérer la section des “keybinds” et modifier comme ci-dessous (avant / après):

Ainsi, la combinaison [Alt]+[Tab] affichera toutes les fenêtres ouvertes sur tous les bureaux.
Si vous désirez avoir une liste des fenêtres ouvertes dans votre menu openbox, il faut rajouter cette ligne dans votre ~/.config/openbox/menu.xml:

    <menu id="client-list-menu" />

les applications

Pour éviter l'appel au menu pour les applications courantes, vous pouvez utiliser les raccourcis claviers, ou les lanceurs installés par défaut dans CrunchBangLinux: gmrun [Alt]+[F2] et dmenu [Alt]+[F3]. Vous découvrirez qu'avec vos raccourcis claviers correctement configurés et ces deux lanceurs, vous parviendrez aisement à lancer vos applications favorites.

Ordonner le bureau

Ce wiki s'inspire très largement du tutoriel publié par Kookaburra.
Pour “ordonner” son bureau sans jamais perdre de place, il suffit d'utiliser en permanence tout l'espace disponible sur votre bureau: c'est le principe du tiling. Pytyle est une applicaton qui permet de transformer openbox en tiling-manager mais il existe une autre méthode: passer directement par le rc.xml d'openbox. Nous allons modifier quelques fichiers afin de parvenir à ce résultat (screenshots par Kookaburra):

rc.xml

Editer votre rc.xml: menu>préférences>configurer openbox>editer rc.xml ou dans un terminal:

gedit ~/.config/openbox/rc.xml

On va commencer par enlever les décorations des fenêtres et forcer l'affichage maximisé en ajoutant une section dans la zone “Applications” en fin de fichier:

<application class="*">
  <decor>no</decor>
  <maximized>yes</maximized>
</application>

Afin de naviguer entre vos applications, [Alt]+[Tab] avec l'astuce du dessus, mais vous pouvez aussi assigner un bureau pour une ou plusieurs applications. De cette façon, vos fenêtres seront “triées” comme vous le souhaitez. Un exemple de configuration par Kookaburra:

    <application name="chromium-browser">
      <desktop>1</desktop>
    </application>
    <application name="midori">
      <desktop>1</desktop>
    </application>
    <application name="pidgin">
      <desktop>1</desktop>
    </application>
    <application name="terminator">
      <desktop>2</desktop>
    </application>
    <application name="geany">
      <desktop>2</desktop>
    </application>
    <application name="gedit">
      <desktop>2</desktop>
    </application>
    <application name="pcmanfm">
      <desktop>2</desktop>
    </application>
    <application name="gmusicbrowser">
      <desktop>3</desktop>
    </application>


Pour aller plus loin avec les raccourcis claviers, le wiki Debian nous propose ”d'utiliser openbox comme pseudo tiling wm”, à éditer selon vos préférences.

  <keybind key="W-S-o">
    <action name="SendToTopLayer"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-Right">
    <action name="GrowToEdgeEast"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-Left">
    <action name="GrowToEdgeWest"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-Down">
    <action name="GrowToEdgeSouth"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-Up">
    <action name="GrowToEdgeNorth"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-f">
    <action name="ToggleFullscreen"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-m">
    <action name="ToggleMaximizeFull"/>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F1">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>1</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F2">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>2</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F3">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>3</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F4">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>4</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F5">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>5</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  <keybind key="W-S-F6">
    <action name="SendToDesktop">
      <desktop>6</desktop>
      <follow>yes</follow>
    </action>
  </keybind>
  • SendToDesktop permet d'envoyer la fenêtre au bureau numéro “n”. l'option “follow” permet de suivre la fenêtre sur ce bureau “n”, ou non.
  • ToggleMaximizeFull permet de maximiser une fenêtre, ou de revenir à l'état précédent.
  • ToggleFullscreen permet de passer en plein écran, sans décoration de fenêtre.
  • GrowToEdge… permet d'agrandir la fenêtre, vers le prochain bord (d'écran ou de fenêtre). Lorsqu'elle a déjà rencontré un bord, elle se réduit par le coté opposé.
  • SendToTopLayer met la fenêtre au dessus de toutes les autres. Elle sera ainsi toujours au premier plan.

tint2

Le but du jeu ici est de configurer tint2 pour qu'il ressemble à la barre de tâches de awesome.
On sauvegarde son fichier original:

mv ~/.config/tint2/tint2rc ~/.config/tint2/tint2rc.bak

On edite le fichier de configuration de tint2:

gedit ~/.config/tint2/tint2rc

normalement il est vide, coller ceci dedans, en modifiant selon votre système:

#---------------------------------------------
# TINT2 CONFIG FILE
#---------------------------------------------

#---------------------------------------------
# BACKGROUND AND BORDER
#---------------------------------------------
# ID 1
rounded = 0
border_width = 0
background_color = #222222 100
border_color = #000000 100

# ID 2
rounded = 0
border_width = 0
background_color = #535d6c 100
border_color = #000000 100

# ID 3
rounded = 0
border_width = 0
background_color = #ff0000 100
border_color = #000000 100

# ID 4
rounded = 0
border_width = 1
background_color = #181818 100
border_color = #0f0f0f 100

#---------------------------------------------
# PANEL
#---------------------------------------------
panel_monitor = all
panel_position = top center horizontal
panel_size = 100% 20
panel_margin = 0 0
panel_padding = 20 0
font_shadow = 0
panel_background_id = 1
wm_menu = 1
panel_dock = 0
panel_layer = top

#---------------------------------------------
# TASKBAR
#---------------------------------------------
#taskbar_mode = multi_desktop
taskbar_mode = single_desktop
taskbar_padding = 0 0 0
taskbar_background_id = 1
#taskbar_active_background_id = 0

#---------------------------------------------
# TASKS
#---------------------------------------------
task_icon = 1
task_text = 1
task_maximum_size = 0 19
task_centered = 0
task_padding = 4 2
task_font = sans 8
task_font_color = #aaaaaa 100
task_background_id = 1
task_icon_asb = 100 0 0
task_urgent_background_id = 3
task_urgent_font_color = #ffffff 100
task_urgent_icon_asb = 100 0 0
task_active_background_id = 2
task_active_font_color = #ffffff 100
task_active_icon_asb = 100 0 0
urgent_nb_of_blink = 8

#---------------------------------------------
# SYSTRAYBAR
#---------------------------------------------
systray = 1
systray_padding = 4 2 0
systray_background_id = 1
systray_sort = left2right
systray_icon_size = 0
systray_icon_asb = 100 0 0

#---------------------------------------------
# CLOCK
#---------------------------------------------
time1_format = %H:%M:%S
time1_font = sans 10
#time2_format = %A %d %B
#time2_font = sans 6
clock_font_color = #aaaaaa 100
clock_padding = 4 2
clock_background_id = 1
clock_lclick_command = xclock
clock_rclick_command = orage
clock_tooltip = %A, %B %d, %Y
clock_tooltip_timezone = :/usr/share/zoneinfo/Europe/Paris

#---------------------------------------------
# BATTERY
#---------------------------------------------
battery = O
battery_hide = 98
battery_low_status = 10
battery_low_cmd = notify-send "battery low"
bat1_font = sans 8
bat2_font = sans 6
battery_font_color = #ffffff 76
battery_padding = 1 0
battery_background_id = 1

#---------------------------------------------
# TOOLTIP
#---------------------------------------------
tooltip = 1
tooltip_padding = 2 2
tooltip_show_timeout = 0.7
tooltip_hide_timeout = 0.3
tooltip_background_id = 4
tooltip_font_color = #cccccc 100
tooltip_font = sans 9

#---------------------------------------------
# MOUSE ACTION ON TASK
#---------------------------------------------
mouse_middle = close
mouse_right = close
mouse_scroll_up = toggle_iconify
mouse_scroll_down = toggle_iconify

#---------------------------------------------
# AUTOHIDE OPTIONS
#---------------------------------------------
autohide = 0
autohide_show_timeout = 0.3
autohide_hide_timeout = 2
autohide_height = 4
strut_policy = minimum

conky

Nous allons ajouter une barre d'information en bas de l'écran grâce à conky en mode ”ligne
Sauvegarder votre conkyrc

mv ~/.conkyrc ~/.conkyrc.bak

Editer votre conkyrc

gedit ~/.conkyrc

il doit être vide, coller ce conkyrc dedans en l'adaptant à votre système:

#avoid flicker
double_buffer yes

#own window to run simultanious 2 or more conkys
own_window yes
own_window_transparent no
own_window_class Conky
own_window_type desktop
own_window_hints undecorate,sticky,skip_taskbar,skip_pager 

#borders
draw_borders no
border_margin 3

#shades
draw_shades no

#position
gap_x 0 
gap_y 3
alignment bottom_left

#behaviour
update_interval 1

#colors
color2  lightslategray
color1  white
own_window_colour #222222

#font
use_xft yes
xftfont monospace:pixelsize=10

#to prevent window from moving
use_spacer none
minimum_size 1368 0


TEXT
     ${color2}${exec date +'%a %d/%m/%Y'} ${exec date +'%T'}     ${color1}Bureau ${color2}${desktop} ${desktop_name}     ${color1}Processus ${color2}$running_processes/$processes(${loadavg 1}) ${color1}CPU ${color2}${freq_g cpu0}GHz(${cpu cpu0}%) ${execi 1 cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor} ${acpitemp}°C ${color1}RAM${color2} $mem($memperc%) ${color1}Ventilation ${color2}${execi 1 sensors | grep "fan1" | awk '{print $2}'}rpm ${color1}Volume ${color2}${execi 1 amixer get Master | grep "Mono:" | awk '{print $4}' | grep -oE "[[:digit:]]{1,}"}% ${color3}${color1}Luminosité ${color2}${execi 1 cat /sys/class/backlight/psblvds/actual_brightness}% ${color1}WIFI ${color2}${wireless_link_qual_perc wlan0}%(${wireless_bitrate wlan0} ${wireless_essid wlan0}) ${color1}Batterie ${color2}${execi 1 acpi -b | grep "Battery" | awk '{print $5}' | cut -c 1-2}h${execi 1 acpi -b | grep "Battery" | awk '{print $5}' | cut -c 4-5}m($battery_short)

Si vous voulez avoir un conky toujours visible, il faut modifier votre configuration openbox; le plus simple avec obconf: menu>préférences>configurer openbox>outil de configuration . Dans la section “marges” selectionner le nombre de pixels necessaires en haut de l'écran (pour l'exemple, 18 pixels suffisent).

Vous pouvez bien entendu combiner ces deux méthodes selon vos envies, ou placer conky “derrière” tint2 (réglé en masquage automatique). Nous allons passer maintenant à l'optimisation de votre système.

Le système

L'optimisation de l'interface est immédiatement appréciable, mais il reste à optimiser votre système pour le rendre plus adapté à votre netbook.

Gagner de l'autonomie

Cette section s'inspire très largement du tutoriel publié par Huhu.
Pour commencer vous pouvez déjà ouvrir votre menu à la section menu>préférences>gestion de l'énergie.

Consommation

Lorsqu'il s'agit de faire des économies d'energie, il faut d'abord connaître la consommation de son netbook. Une méthode simple consiste à l'afficher dans conky avec cette ligne:

Taux : ${exec curr=`cat /sys/class/power_supply/BAT0/current_now`; volt=`cat /sys/class/power_supply/BAT0/voltage_now`; expr $curr \* $volt / 1000000000}mW

Le principe de la commande est simple, elle va chercher dans vos fichier système le voltage et l'ampérage et fait le calcul VxA = W.

Powertop

C'est une petite application qui se lance en console et qui permet d'analyser les reveils des processeurs, la consommation, la fréquence, … et surtout, donne des conseils. Un des conseils les plus utile, et donné la plupart du temps, est de demander d'appuyer sur la touche S pour activer la gestion d'énergie avancée, une option qui vous fera sans doute gagner de précieux Watts. Si l'option affichée ne vous convient pas vous actualisez et avec un peu de chance vous tomberez rapidement dessus ^^ Pour l'installer rien de plus simple, dans un terminal:

sudo apt-get install powertop

Powertop se lance en mode super-utilisateur:

sudo powertop

Eeepc-acpi-scripts

Pour économiser la batterie, on peux faire travailler à une plus faible cadence le processeur (pas de : “ouais mais il travaillera moins vite!” c'est pas le sujet, si on veut uniquement surfer ou faire du traitement de texte, 1GHz ça suffit largement).
Pour ça il est intéressant d'installer des paquets pour Eeepc comme : eeepc-acpi-scripts disponible dans les dépôts officiels. Il permet de gérer automatiquement le fréquencage du processeur sur powersave quand il est sur batterie ou sur ondemand quand il est sur secteur. (ondemand = s'adapte à la situation, augmente le frequencage si le processeur est en difficulté), et aussi de mieux gérer certains raccourcis.

Mode de Consommation

Nous avons besoin du paquet “cpufrequtils”:

sudo apt-get install cpufrequtils

Pour connaître son mode de consommation, dans un terminal:

cpufreq-info

$freq dans conky

Une autre façon de connaître la fréquence de son processeur, est de l'afficher dans son conky avec une simple ligne:

cpu1 freq : ${freq 1} Mhz

ou

cpu freq : ${freq_g} GHz

Luminosité

Ça paraît évident, mais réduire la luminosité de son netbook économise de l'énergie …

Governor

Governor.sh est un script de notre cher Kookaburra qui, lancé dans un terminal (le script, pas kooka…) permet de gérer le mode de consommation: powersave, ondemand, performance…
Créons, editons governor.sh:

gedit ~/bin/governor.sh

puis coller ce qui suit dedans:

#!/bin/bash
echo
echo "Modification de la fréquence des processeurs :"
echo
SYSPATH=/sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq
AVAL_GOV=$(cat $SYSPATH/scaling_available_governors)
 
echo "Current governor:    "$(cat $SYSPATH/scaling_governor)
echo "Current frequency:   "$(expr $(cat $SYSPATH/scaling_cur_freq) / 1000)" MHz"
echo
echo "Available governors: "$AVAL_GOV
while [ "x$resp" = "x" ]; do
    select resp in $AVAL_GOV; do
        break
    done
done
sudo sh -c "echo $resp > $SYSPATH/scaling_governor"
echo "New governor:    "$(cat $SYSPATH/scaling_governor)
echo "New frequency:   "$(expr $(cat $SYSPATH/scaling_cur_freq) / 1000)" MHz"
echo "Appuyer la touche <Entrée> pour sortir ..."
read touche
case $touche in
    *)    echo "Fin du script..."
    ;;
esac
exit 0

Rendez le script executable:

chmod +x ~/bin/governor.sh

Vous pouvez maintenant gérer “manuellement” la fréquence de vos processeurs en tapant “governor.sh” dans un terminal. Vous pouvez égalament inclure “governor.sh” dans votre menu openbox:
Editer le menu.xml

gedit ~/.config/openbox/menu.xml

Et rajouter cette section à l'endroit désiré:

<item label="Governor">
    <action name="Execute">
        <execute>
            terminator -e ~/bin/governor.sh
        </execute>
    </action>
</item>

Quiet acpi

Une petite manipulation qui fait gagner du temps au démarrage et economise l'énergie après le reboot: Editer votre fichier /etc/default/grub

sudo gedit /etc/default/grub

Repérez la ligne à modifier

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet"

Editez la comme suit:

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet acpi_osi=Linux"

Sauvegardez le fichier puis rechargez grub avec:

sudo update-grub

Au prochain reboot, grub sera configuré et vous profiterez d'un temps de boot réduit au redémarrage.

hdparm

hdparm est un logiciel utilitaire pour obtenir ou positionner les paramètres de disque dur. Il s'utilise en mode console ou par le biais d'un fichier de configuration.
Il fournit une interface en ligne de commande sur les contrôles d'entrée et sortie de disque dur, supporté par le pilote de périphérique Linux ATA/IDE.
Nous allons utiliser ici l'option -S “standby” ou “spindown_time” qui permet de mettre un disque en veille en ces d'inactivité. Cette option s'utilise avec un 'temps' calculé par rapport aux secondes: T1=5secondes.

sudo hdparm -S 10 /dev/sda

Vous permet donc de mettre votre disque /dev/sda en veille au bout de 50 secondes d'inactivité.
Les différents 'temps' et leurs valeurs extrait du manuel: -S Paramètrer le temps mort du stand-by de périphérique. Usage :

  • 0 : désactive ; le périphérique ne rentrera pas en mode stand-by.
  • De 1 à 240 : spécifie des multiples de 5 secondes, avec des temps morts de 5 secondes à 20 minutes.
  • De 241 à 251 : spécifie de 1 à 11 unités de temps de 30 minutes chacune, avec des temps morts de 30 minutes à 5h30.
  • 252 : spécifie un temps mort de 21 minutes.
  • 253 : est une période de temps mort définie par le fabriquant, entre 8 à 12 heures.
  • 254 : réservée !
  • 255 : est interprétée comme 21 minutes plus 15 secondes.⇒ Paramètre fichier config : spindown_time = 24

hdparm est un outil très complet et performant, mais qui doit s'utiliser avec précaution: je vous invite à visiter son manuel :)

Accélération et nettoyage

Cette section s'inspire très largement du tutoriel publié par Kookaburra.

Preload

Preload est un programme qui tourne en tache de fond sur votre système et analyse vos habitudes. Il va ensuite “pré-charger” les librairies des programmes que vous utilisez le plus souvent dans la RAM inutilisée de votre machine, afin que ces programmes se lancent plus rapidement. Pour l'installer :

sudo apt-get install preload

et c'est tout :) preload demarre automatiquement.

Prelink

Lorsque vous lancez un programme lié à des bibliothèques partagées, celui-ci passe nécessairement par la phase dite de recherche des symboles (symbol lookup). Cela consiste, pour chaque bibliothèque chargée, à chercher où se trouvent les fonctions dont le programme a besoin. (…) Que fait le prelinker ? Il effectue la recherche des symboles et va directement stocker l’adresse de chacun d’entre eux directement dans l’exécutable. Cela est possible grâce à la grande flexibilité du format ELF utilisé par Linux depuis 1995. (…) Le chargement des bibliothèques partagées est donc accéléré, mais au prix de la flexibilité : si vous mettez à jour un bibliothèque, vous devrez aussi re-prelinker tous les programmes qui en dépendent. C’est la raison pour laquelle les distributions Linux ne prelinkent pas leurs binaires. Le fonctionnement de prelink est en réalité bien plus complexe que ce que je viens d’exposer. Si son fonctionnement vous intéresse, je vous invite à consulter l’étude de Jakub sur le sujet. (sources: l'excellent post de Olivier Duclos sur linuxembedded.fr).
Installation de prelink:

sudo apt-get install prelink

Edition du fichier de configuration:

sudo gedit /etc/default/prelink

Et changer “PRELINKING=unknown” par “PRELINKING=yes”.
Edition des préférences apt:

sudo gedit /etc/apt/apt.conf.d/98prelink

Et ajouter cette ligne:

DPkg::Post-Invoke {"echo Running prelink, please wait...;/etc/cron.daily/prelink";}

BootUpManager

Ce logiciel a pour but de désactiver les services inutiles au démarrage de votre système: c'est une application graphique très intuitive. Pour l'installer, ouvrez un terminal et tapez:

sudo apt-get install bum

Pour le lancer:

sudo bum

Nettoyage

Même fonction qu'avec bootupmanager mais en console. Pour éliminer un service au démarrage, il faut utiliser la syntaxe suivante:

sudo update-rc.d -f [nom_du_service] remove

Les services concernés (liste non-exhaustive): pcmciautils, pcmcia, dns-clean, pppd-dns, mdadm, mdadm-raid, lvm, evms, cupsys, hplip, rsync, brltty, bluetooth, bluez-utils.
Pour éliminer les services bluetooth au démarrage, il faudra donc entrer dans un terminal:

sudo update-rc.d -f bluetooth remove
sudo update-rc.d -f bluez-utils remove

Swappiness

Cette variable détermine le taux d'echange de données entre le noyau et la swap. En gros: swappiness=0, aucun echange, tout passe par la mémoire vive (RAM) et, à l'inverse, swapiness=100, tous les échanges passent par la swap. Le temps d'échange de données est le coeur du problème, étant donné qu'il est nettement plus court entre la ram et le noyau qu'entre la swap et le noyau. À ce propos, deux écoles s'affrontent:
Andrew Morton, un collaborateur proche de Linus Torvald, est du camp des “swappiness=100”, en gros “à quoi bon avoir une swap si c'est pour ne pas s'en servir et libérer de la mémoire vive”.
Une autre école pense que, étant donné les capacités accrues des mémoires vives modernes, il ne faut pas s'en priver. Le résultat: réduire considérablement la taille de la swap et diminuer la “swappiness”.
Nous vous présentons les deux méthodes, à vous de faire votre choix à l'usage: les résultats varient selon les configurations système et les applications utilisées.
Vérifions d'abord la valeur par défaut (normalement 60 chez Debian):

cat /proc/sys/vm/swappiness

Si vous désirez modifier temporairement votre swappines pour tester votre méthode:
Pour réduire les échanges noyau⇔swap:

sysctl vm.swappiness=20

Pour augmenter les échanges noyau⇔swap:

sysctl vm.swappiness=100

Pour que les changements soient pris en compte, il faut désactiver/réactiver le swapping:

swapoff -av
swapon -av

Une fois vos tests effectués, pour préserver vos réglages, il faut modifier le fichier de configuration:

sudo gedit /etc/sysctl.conf

Et ajouter en fin de fichier (à adapter selon vos préférences):

#swappiness perso 
vm.swappiness=20

Grub

Le menu de démarrage grub s'affiche pendant quelques secondes … pendant lesquelles il ne se passe rien. Vous pouvez “sauter” ce menu grub au démarrage, ou du moins le réduire au maximum:
Edition du fichier de configuration:

sudo gedit /etc/default/grub

Repérer la ligne “GRUB_TIMEOUT” et éditer comme suit:

GRUB_TIMEOUT=0

Sauvegardez puis lancer dans un terminal:

sudo update-grub

Les changements seront pris en compte au prochain redémarrage.

Conclusion

D'autres astuces permettent d'économiser de l'énergie, de gagner de la place sur son bureau, d'organiser ses fenêtres ou le démarrage de sa machine différemment. Mais vous noterez certainement de nettes modifications si vous appliquez les quelques conseils de ce wiki.


contributeurs: Kookaburra & Huhu (sources) - arpinux

 
Dernière modification par arpinux le 01/04/2014 19:44